Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Sang des Femmes
  • : BIENVENUE dans ce blog, qui fait suite à un cycle radiophonique menstruel consacré aux mentruations. Emission "Les Petits Papiers", sur les ondes de Canal Sud Radio 92.2FM à Toulouse. Proposé par Fatima Guevara, Isabel S., S. Bockel & Or-Or.
  • Contact

NEW : Le SANG des FEMMES II

:::::: NEW :::::: Pour continuer de vous instruire sur les menstruations voici la suite de ce blog

sur "Le SANG des FEMMES II", et l'adresse la voilà : http://lesangdesfemmes2.blogspot.com

:::::: NEW :::::: avec les rubriques habituelles et l'actualité des menstruations : le marketing des menstruations, les innovations ...

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 23:25

Deux blogs dédiés aux menstruations :

Le sang des femmes

 

Le sang des menstruations

 

Merci pour vos visites et vos commentaires.

Ces blogs ne sont pas commerciaux !

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 13:33

 ... alors rendez-vous 

 pour  la suite

 du Blog du Sang des Femmes ici

http://lesangdesfemmes2.blogspot.com

(ce présent blog reste actif, vous pouvez revenir ^^

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:37
Ceci est le
Blog du Sang des Femmes
                 
Ce blog fait suite à un cycle radiophonique consacré aux mentruations,
dans l' émission "Les Petits Papiers",

sur les ondes de Canal Sud Radio 92.2FM à Toulouse.
Cette émission est animée par Fatima Guevara, 
journaliste et bénévole dans cette radio. Elle fait aussi des piges pour Friture, 
participe à la mise en réseau des démarches associatives notemment
à Toulouse, et ses environs.
Elle écrit, communique, interviewe, reporte ...

L' émission Les Menstruelles a donc été proposée par Fatima Guevara,
radio woman, travailleuse engagée mais pas encagée,
ainsi que 
Isabel S., radio woman
Stéphanie Bockel, radio woman, chercheuse, travaux sur les femmes et le cinéma
& Or-Or, radio woman, web admin.

Ce blog propose une sélection de documents sur les menstruations, ils sont mis en page,
illustrés, parfois traduits, remixés, résumés ... Les sources externes sont citées. 

Les articles sur l'actualité des sujets liés aux menstruations
sont dans cette colonne centrale

et les autres documents sont répartis dans les rubriques à gauche.

Attention, ce blog n'est pas destiné aux enfants, certaines images
pourraient peut-être les choquer si elles sont sorties de leur contexte.
source pic : www.mum.org : creation : Thomasin Durgin
http://www.mum.org/artmentd.htm
Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:14

Ce sujet est abordé dans la catégorie "Menstruations et psychisme" de ce blog :

http://lesangdesfemmes.over-blog.com/pages/Menstruations_et_psychisme-204221.html

On peut aussi lire ce texte sur la corrélation avec le cycle lunaire :

 http://lesangdesfemmes.over-blog.com/pages/Le_cycle_de_la_lune_rouge-420195.html 

Partager cet article
Repost0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 00:18

Des cellules-souche dans le sang menstruel !

    Une équipe de chercheurs américains a étudié les cellules présentes dans le sang menstruel, et ce qu'ils ont découvert pourrait avoir des conséquences très importantes dans un futur proche.

A l'origine de leurs recherches, la découverte récente de cellules-souche dans l'endomètre (muqueuse de l'utérus). Les cellules-souches sont des cellules capables en se multipliant de se différencier et de se "spécialiser" (par exemple en cellules musculaires, cellules cutanées, cellules hépatiques, ...). Jusqu'à présent, les cellules-souches sont essentiellement issues de la moelle osseuse et du cordon ombilical.

      Ces chercheurs ont eu la curiosité d'analyser le sang des règles, et ils y ont découvert des cellules capables de se multiplier beaucoup plus vite que les autres cellules-souches. Elles se divisent toutes les 20 heures, et fabriquent des taux de facteurs de croissance 100 000 fois plus élevés que les cellules-souches issues du cordon ombilical. Elles peuvent se différencier en 9 types de cellules différents (cardiaques, pulmonaires, hépatiques, ...).


      Ainsi, 5ml de sang menstruel ont fourni, en 2 semaines, suffisamment de cellules pour obtenir des cardiomyocytes (cellules musculaires cardiaques) pulsatiles (ayant des pulsations).
      Ces nouvelles cellules-souches, baptisées cellules régénératives endométriales, pourront être une alternative à celles issues de la moelle osseuse ou du cordon ombilical, qui entraînent un risque de rejet parfois important.

L'ischémie (insuffisance et arrêt du flux sanguin) des membres inférieurs, marquant la forme avancée de l'artérite chronique des jambes, est à l'origine approximativement de 150 000 amputations chaque année aux États-Unis.

Des traitements (greffe de moelle préalablement prélevée sur le patient, molécules stimulant l'angiogénèse ou formation des vaisseaux) sont à l'essai pour ces formes graves de la maladie, cause d'ulcères voire de gangrène, mais leur efficacité restent à démontrer, notent les chercheurs.

 Les cellules régénératrices baptisées «cellules régénératives endométriales» (CREs/ERCs) provenant du sang menstruel du genre de celles qui ont été injectées aux souris ont été capables de former neuf types de tissus différents, dont des tissus cardiaques, de foie et de poumons.

Leur découverte avait été saluée par un prix BioMed Central en 2007 du nom de l'éditeur (www.biomedcentral.com) en ligne de cette revue (www.translational-medicine.com).

Le Dr Michael Murphy, chirurgien vasculaire de l'université de l'Indiana, principal auteur de l'étude a par ailleurs déjà testé des cellules souches adultes sur des patients souffrant d'artérite.

Selon lui, ces cellules CREs présentent l'avantage de pouvoir être injectées au lieu adéquat sans nécessiter d'équipement compliqué.

Les expériences ont été faites avec notamment l'institut américain de recherche Scripps de San Diego. Cette population de cellules particulières est actuellement développée par la compagnie Medistem qui a financé ces études. http://www.cyberpresse.ca

illus / kawai cell : http://animal-jam-clans-1.wikia.com & orb : https://donshugar.deviantart.com/art/orb-fire-44648390
http://www.vulgaris-medical.com/actualites/sang-menstruel-une-decouverte-inattendue-120.html

 

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Une CUP conceptuelle !

Déjà le design s'est emparé de la nouvelle, et des objets concepts de silicone ont été designés pour recueillir le -désormais- précieux liquide dans cette sorte de tulipe-flûte ...

 

 

Chelsea Briganti, a senior at Parsons The New School for Design has created "Mademoicell," a device that collects menstrual blood for adult stem cells. "The stem cells found in menstrual blood possess embyronic stem cell markers," Briganti says.

"These are more potent than bone marrow." 

 

And as soon as the government figures out how to harness this magical elixir, we'll all be hooked up to vacuum-sucking tubes, like cows. Just like filing taxes, ladies will be required

to give the feds their period harvests !

 

We'll all live on menstrual farms, crammed in period pens while being force-fed chocolates! Well, not yet. Right now the Mademoicell is a conceptual product meant to highlight an issue. But give your census taker the side-eye anyway. Just for fun.

 

Read more : http://jezebel.com/5541874/28-days-special-tampon-can-save-humanity#ixzz0wQvEMO3Z

Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 19:45

La Charte des mucus

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_l0ev4lenY41qzt4vjo1_r2_500.gif

 

Pendant tout le cycle menstruel les femmes

secrètent des pertes appelées mucus,

qui vont permettre de repérer la période d'ovulation,

c'est la méthode Billings.

Les glaires sont les sécrétions faites par le vagin tout au long du cycle menstruel, lequel commence avec le début des règles. On ne vérifie pas les glaires cervicales (dit aussi mucus vaginal) à ce moment-là, à cause du sang.

Les règles sont suivies de quelques jours sans mucus vaginal. C'est la  période sèche.

 

Lorsqu'un ovule commence à maturer, environ  14 à 15 jours après le premier jour des règles, le mucus vaginal apparaîtra à l'ouverture du vagin. Il est généralement jaunâtre ou blanc, visqueux et collant. On peut alors remarquer que la quantité de mucus sécrétée tout juste avant l'ovulation est plus grande : c'est la période de  sécrétion .

 

Quand la période d'ovulation est proche ou le jour même de l'ovulation, le mucus est clair et glissant (comme des blancs d’œufs crus). On peut alors l'étirer entre les doigts, c'est la plus grande période de fertilité. Cette glaire va permettre aux spermatozoïdes de se déplacer facilement et vivre jusqu'à cinq jours.

Après les jours de sécrétion , le mucus vaginal devient trouble et collant, la quantité diminue grandement, et quelques jours sans sécrétion surviennent avant le début des règles.
 

Comment faire ?

Comme pour les autres méthodes naturelles, noter les jours de vos règles, les jours secs et les jours de sécrétion. Indiquer les jours troubles et collants.

Vérifier les sécrétions dans ses sous-vêtements ou retirer du mucus vaginal en insérant un/des doigts propres à l'intérieur du vagin

Vérifier les sécrétions plusieurs fois/jour pour s'assurer de l'exactitude des observations.

Sur l'ex. d'un cycle de 28 jours (en sachant qu'il n'y a pas de glaires avant J6), voilà les différentes périodes à distinguer :


 Interprétation pour un cycle de 28 jours : 

- Cycle J 1-5 ............................ règles 
- Cycle J 6-9
 ............................ sec, ou pas de mucus

 - Cycle J 10-12 (ovulation-4) ..... épais et collant, devenant moins épais et plus translucide 

- Cycle J 13-15 (ovul.-1) (glaire la plus fertile) "blanc d'œuf" : fin, élastique, glissant, étirable, clair 

- Cycle J 16-21 (ovulation+2) ..... collant, épais (et parfois blanc d'œuf ) 

- Cycle J 22-28  ........................ mucus sec

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 21:13

 

UNE CUP ... SINON DEUX !


Quelques nouveautés au sujet des coupes menstruelles
Novembre 2009


Vous pouvez également consulter les pages dédiées à ce sujet dans ce blog,
intitulées "Guide des Coupes Menstruelles" :
http://lesangdesfemmes.over-blog.com/pages/Guide_des_COUPES_MENSTRUELLES-918019.html


 

 



Les derniers coloris disponibles chez Fleur de Cup, un produit français, madame.

Chez Lady Cup : 

 


Voici la MiaCup, en silicone rose, fabriquée en Afrique  :

 

 

Et une cup jetable ....
 

C'est un coup de griffe à l'esprit écologique des coupes menstruelles.
Toutefois dans les années 40 une tentative avait été faite pour lancer une cup jetable, la Tassaway.
A nouveau, une cup à usage unique est réapparue, c'est l'Instead, ici en photo, fabriquée par Softcup, qui a la particularité d'avoir une grande contenance permettant de la garder un jour entier.

 

     Les marques de coupes menstruelles qui existent à présent :
 

www.divacup.fr / en silicone / fabriquée au Canada
www.femmecup.fr / en silicone / fabriquée en Angleterre
http://fleurcup.com / en silicone / fabriquée en france
www.keeper.com / en caoutchouc / fabriquée aux Etats-Unis
www.ladycup.fr / en silicone / fabriquées en République Tchèque
www.lunacup.fr / en silicone / fabriquée en Finlande, où elle est commercialisée sous le nom de Lunette
http://www.miacup.co.za / en silicone / fabriquée en Afrique
www.mooncup.fr / en silicone / fabriquée en Angleterre
http://www.softcup.com / en polyéthylène / fabriquée aux Etats-Unis 



     Sites sur les coupes menstruelles :

http://www.easycup.fr

Sur les sujets liés à la grossesse, les menstruations : 
http://www.poule-pondeuse.fr/tag/coupe-menstruelle


Techniques de pliage de la coupe menstruelle :

 http://kalawangue.over-blog.com/article-6021793.html

 
Un forum où l'on en cause :
http://www.onpeutlefaire.com/guide-pratique-des-coupes-menstruelles


 


 Quelques réflexions quant aux couleurs dans le marketing
de l'hygiène féminine 


J'ai déjà écrit sur l'emploi des couleurs dans le marketing des produits hygiéniques,
cf. l'article "La karchérisation des menstruations"

http://lesangdesfemmes.over-blog.com/article-17666107.html
 

Depuis quelques années l'industrie a imposé des couleurs franches et toniques
pour les emballages des tampons, serviettes, lingettes, et même pour les applicateurs.

Want some candies ?

Ces couleurs comme rose fuschia, turquoise, jaune citron ou
vert menthe, inspirent tonicité et fraîcheur, et contrairement aux tons organiques, on les 
identifie très facilement.


     L'aspect organique des coloris naturels semble devenu repoussant car il y a un
doute dans l'identification : le rose chair, le jaunâtre du silicone, le marron du
caoutchouc ne sont plus du tout employés.

 

Le blanc reste indispensable au niveau des produits eux-mêmes, tels que tampons,

serviettes, ou lingettes, permettant de suggérer qu'ils sont en coton et stériles.

Il y a un double mouvement de la part du marketing : d'une part rendre l'accessoire

emballé visible, sympathique et fashion, et d'autre part perpétuer le respect du

tabou.

Les sex toys ont connu les mêmes évolutions de coloris, exactement pour les mêmes raisons.
L'usage du blanc et des couleurs pimpantes permet de montrer les accessoires d'hygiène

en respectant les tabous mais aussi de diffuser des publicités, et à toute heure.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 13:34

Une gifle pour marquer le jour des premières règles : en France, les jeunes filles qui ont leurs premières règles ne font pas l'objet d'une fête dédiée ou d'un rituel. La mère met une gifle -légère- qui doit permettre de bien mémoriser cette date symbolique. 

La mère donne sa dernière baffe à l'enfant devenue femme : pour elle aussi ces menstruations sont un changement. 

Cela signifierait aussi : 

- maintenant que tu es une femme, il faut que tu assumes les conséquences de tes actes, tu es responsable.

- bienvenue dans le monde des femmes, tu vas souffrir autant que moi, être une femme c'est accepter de souffrir.

Cela fait écho à "la colée", vieille tradition on la faisait aussi aux jeunes chevaliers : qui reçoit alors son épée, le symbole de son rang, des éperons symbolisant son droit à posséder et dresser un cheval, son bouclier et ses armoiries. Pour clore la cérémonie, le futur chevalier reçoit la "colée" : une gifle dont il était d’usage de dire que c’était la dernière qu’il recevait sans la rendre*. Il s’agit en fait d’un coup asséné du plat de la main sur le cou ou la nuque. La colée se transforme, à la fin du Moyen Age, en "accolade", coup donné du plat de l’épée sur l’épaule du futur chevalier.

Selon un témoignage récent : "(..) en le faisant, ma mère m'a dit " Ça c'est pour toutes les conneries que tu feras dorénavant".

 

*dommage que la dernière partie du symbole n'aie perduré

Or-Or 

Remix augmenté des infos recueillies sur http://www.viedemerde.fr/sante/2080460, un fil de discussion sur la "gifle cataméniale".

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 20:03
Le PiSSE-DEBOUT
  
Le "pisse-debout" : quand il n'y aura pas de toilettes ou trop de monde devant,
quand vous aurez mal aux reins à force d'attendre un endroit pourvu de buissons compréhensifs
ou bien si votre collection de cystites est complète, cet accessoire est fait pour vous.
Très utilisé par les filles qui font du trek ou de l'escalade car elles sont harnachées, car le pisse-debout leur permet de ne pas ôter les vêtements. Plusieurs modèles existent, en voilà en papier cartonné, qui sont jetables :
         
                 http://www.magic-cone.com et http://www.
bivea.fr/rpv3-Intimite-feminine_Hygiene-290.htm


... et d'autres sont en plastique :


  

http://00-urineuses.isuisse.com/urineuses.htm
http://www.d-idees.com/produits/PI%20DEB.jpg
http://www.orichalk.com/vie-pratique-whiz-freedom-p-322.html
http://pagesperso-orange.fr/freelaxIl semblerait qu'en France on trouve ce dernier modèle dans les magasins de plein air
et camping.

 

On peut aussi faire pipi sans accessoire - mais avec de l'entraînement :

  1. Méthode libre - Mode d'emploi
  2. Levez le siège des toilettes (s'il y en à un!).
  3. Lavez-vous les mains.
  4. Ajustez vos vêtements de manière appropriée!
  5. Essuyez-vous les lèvres.
  6. En utilisant la main gauche ou droite, faites un "V" avec votre index et votre majeur et écartez vos petites lèvres.
  7. Adoptez l'angle balistique qui convient le mieux et soulagez-vous! (si vous ne suivez pas ces deux derniers conseils, il se pourrait que tout coule le long de vos jambes).
  8. Essuyez-vous les lèvres si nécessaire.
  9. Re: mettez le siège des toilettes dans sa position originale, et lavez-vous les mains!
D.Decker / http://00-urineuses.isuisse.com/urineuses.htm
Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 19:55
 
LA KARCHERISATION DES MENSTRUATIONS

    L'industrie pioche dans les croyances pour fourguer du faux-propre, du "beau", du "sexy", du "sent-bon", du simili hygiénique, du jetable qui ne se recycle jamais ... mais qui relance à chaque fois la crainte des femmes de voir leur animalité surgir de leur immaculée culotte. J'ai remixé et ajouté un article intéressant écrit par Julien Arnault qui s'est penché sur sur le marketing des marques ici : http://renault.blog.20minutes.fr


   - du faux-propre :

    L'illusion de la propreté provient du marketing et de ses codes couleur : le blanc, couleur sanitaire des lieux d'hygiène et des endroits décontaminés : le blanc des lavabos et des carrelages, la salle de bains, l'hôpital, la maternité ... et blanc ... comme la fleur de coton -qu'il n'y a dans aucun tampon de base. 



        Exemple #1 : la publicité qui montre une filles blonde en tenue blanche (le blond/ jaune clair et le blanc sont voisins sur le spectre),  (c'est probablement la même qui fait la pub pour N.rta ^^). (C'est déjà impossible de porter du blanc au quotidien sans revêtir les taches qui vont avec, mais alors pendant les règles n' est-ce pas du délire ?).
 
karcherisation.jpg  
     Exemple #2 : le nécessaire à douche vaginale girly cf.illus 2  : rose et mauve, c'est non-seulement inciter les filles à se laver là où elles ne sont pas sales, mais aussi condamner leur intimité à attraper tous les microbes de la terre, après destruction méthodique de la flore interne.
    En Europe les douches vaginales sont prescrites avec produit adapté par les gynécos, qui unanimement déconseillent ce nettoyage abusif . Le choix des couleurs est impec pour banaliser l'objet dans une trousse de toilette, il n'y déparaît pas ...
 
   - du "beau" :

   Cela consiste à ne rien inventer mais à changer l'apparence des produits et de la notice. L'évolution des codes couleurs est évidente : de blanc et rose-bleu pastel les graphistes sont passés à rose pink, jaune, violet, bleu vif ; afin de cibler les jeunettes et séduire par l'aspect tonique voire ludique de ces objets. Il faut dire que c'est  facile d'en faire de petits colifichets sympa juste-pour-les-filles, et de réhausser le côté mignon voire ludique du produit.
 
       Exemples #1 : serviettes en emballage girly, tampons dans leurs sachets colorés, petits coeurs, petites fleurs, et dans les 80's, petits noeuds de nana et confetti hystériques. cf. illus 3
    Serviettes noires ou colorées, en cadeau des étuis pour les transporter dans son sac (c'est vrai que c'est tellement nécessaire, en plus de l'emballage individuel !) ou bien des sachets de tissu funny.
  
     Exemple#2 :  tampons qui s’ouvrent en corolle, en jupe ou en soleil (et pourquoi pas en parasol).
 
Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket
un tampon coloré : couleur et forme
font référence aux
confiseries ... et
aux sex toys 

    -  du "sexy" :
    dans leur pub, une grande marque invite les filles à porter des jupes courtes pendant leurs règles. C'est une tentative de toucher les ados dans leur volonté de provocation : braver le risque de fuite, sur-assumer ses règles, porter une jupe courte alors qu'habituellement, traditionnellement, les femmes mettent plutôt des vêtements confortables :  jupes longues, pantalons amples.
    Ceci  flatte une certaine idée de la féminité, qui voudrait qu'une femme soit toujours
prête au charme, et, moderne, plutôt "facile" dans son rapport à la sexualité.
 
          Exemple #1 : des tampons afin de rester dispo pour la pénétration. cf.illus 4
  
       Exemple #2 : les protège-slips pour strings !!


    - du "sent-bon" :
    car la croyance est tenace :  le sang des règles ne sent pas bon. Admirez ce sens de la nuance, et la classification des odeurs en deux parties distinctes : sent bon et sent pas bon. Il convient donc de se situer dans la première, sent bon, et de rester "fraîche", fresh, à croire que nous sommes sales et puantes.
robeblanche.jpg
         Exemple : les tampons et les serviettes parfumées et les déodorants intimes cf. illus 1

  Il ne manquait plus que le stick-up d'airwok ^^ : un devant (citron frais des vosges) et un derrière (groseille des Landes et fraise des Carpathes) !
Vous en rêviez ?
Le sang des femmes le fait !


    -du simili-hygiénique :
    Les consommatrices pensent souvent qu'un produit vendu en pharmacie et para-pharmacie est fiable et hygiénique,en effet ce même adjectif est accollé à "tampon et serviette", et participe à la désignation de ces objets.

///////// Pourtant, la seule chose qui soit hygiénique c'est de se laver les mains régulièrement, de se laver le minou avec du savon et sa main ou un gant propre, les replis extérieurs et non l'intérieur, qui est auto-nettoyant, et se tenir à distance des W.C. sales.

//////// Un lavage hygiénique des mains : 100 à 1000 bactéries au centimètre carré ! Il s'agit d'un traitement des mains par un savon liquide non médicamenteux ou par un produit (savon ou gel ou solution) ayant un spectre d'activité antimicrobien ciblé sur les micro-organismes de la flore cutanée afin de prévenir leur transmission.
http://www.cclinparisnord.org/Guides/mains.pdf


//////// Les tampons et serviettes ne sont pas stériles !

//////// ces "protections" (qui protègent de quoi ?... encore une torsion rhétorique) ne sont pas en coton mais en fibres de rayonne blanchies à la dioxine ou à l'oxygène. Insérés pendant des années dans la partie la plus poreuse du corps, les tampons diffusent la dioxine : des fibres restent dans le corps après leur retrait, et la dioxine continue à intoxiquer l'organisme petit-à-petit. C'est pourquoi il est recommandé de ne pas les ôter précipitemment, ni trop tôt, car ils laisseront d'autant plus de fibres.

//////// toutes ces protections sont anti-écologiques car leur recyclage est impossible : présence d’additifs, d’hydrocarbures, de fongicides, de bactéricides et de dioxine dans ces produits, finalement incinérés ou jetés dans les décharges.

  
       Exemple : tendance au sur-emballage pour feindre la fiabilité et la stérilité du produit, et
    ajout de lingette avec chaque protection.
    Chaque femme utilise
10 000 tampons ou serviettes hygiéniques durant sa vie

    Détail  pour  une boîte de  24  tampons avec applicateur :
   - 24 tubes en plastique ou carton
    - 24 emballages individuels en plastique
    - 24 lingettes imbibées de lotion
    - 24 sachets plastique, un par lingette
    - 1 boîte en carton parfois plastifiée
    - 24 tampons en fibre de rayonne
 

//////// Tout ça pour quelques ml de sang par mois.
   A noter : le premier tampon hygiénique date de l'
antiquité, il s'agissait tout simplement d'une petite quantité de sphaigne, plante absorbante, placée dans le vagin.

//////// Pour couronner le tout, il faut quand même parler du choc toxique, rien de moins qu'un staphylocoque doré, pas vraiment hygiénique ... dont voici une description :
 

    " En fait le choc toxique c’est un staphylocoque doré que tu te chopes et qui se développe à une vitesse hallucinante dans ton organisme. La dernière fois en plus je revenais du hammam ça avait accéléré le processus.
Donc en gros t’es chez toi, tranquille, et d’un coup troubles de la vue, vomissements, fièvre, tu ne tiens plus sur tes jambes, t’as même plus la force de parler au téléphone pour appeler les
urgences… Comme dans un film! Heureusement pour moi je me suis traînée jusque chez ma voisine qui bossait dans un hôpital et m’a tout de suite amenée chez un médecin." / fiso // 10/09/07 à 8:29 : http://soisbelleetparle.fr
 

::::::::::::::::::::::::::::::::

LE SANG BLEU DES FEMMES dans la publicité

Sur le marketing des grandes marques de tampons : un extrait de ce blog  http://renault.blog.20minutes.fr/tag/tampax



10.12.2007 Quand Tampax suit le fil rouge

Il y a quelques années encore, lorsque un fabriquant de serviettes ou de tampons faisait une publicité à la télévision, il se passait toujours un moment où un message de type éducatif montrait les propriétés du produit et surtout ses qualités "ultra absorbantes" en déversant le fameux pipi bleu. En effet, un bec verseur versait alors sur la serviette le fameux liquide, de couleur bleue, sans doute pour ne pas choquer et s'exposer à la vindicte de la populace.

 La marque Nono, dont le créneau publicitaire est l'émancipation des femmes, à eu l'audace inouïe il y a seulement quelques années (entendez par là moins de 4 ans) de représenter le fameux liquide non plus en bleu, mais en... rouge ! Réaction de la population: néant. Il faut dire que les femmes étaient depuis longtemps au courant de la vraie nature du fameux liquide, et que les hommes, il en faut plus pour les choquer, en particulier depuis que les films de guerre sont en couleur.                                                                                      

Le produit étant désormais accepté en tant que tel par le public, nul besoin d'en démontrer à nouveau les vertus ni même d'en expliquer à nouveau le fonctionnement ; le tampon et la serviette sont désormais à la mode !

Partager cet article
Repost0